La peau de la figue se mange-t-elle ?

Si vous avez déjà senti vos lèvres ou votre langue picoter après avoir mangé des fruits frais, vous vous demanderez peut-être la raison. Quelles sont les causes de ces picotements et pouvez-vous manger de la peau de figue sans ressentir ces sensations désagréables ? Est-il sain de manger de la peau de figue ?

Dans cet article, nous allons examiner ces questions et vous donner des réponses claires afin que vous puissiez tirer le meilleur parti de ce fruit merveilleux.

Pouvez-vous manger la peau de figue ?

Avant d’approfondir les raisons pour lesquelles les figues peuvent vous brûler la bouche, clarifions la question de savoir si vous pouvez ou non manger de la peau de figue.

Les peaux de figues sont totalement comestibles et parfaitement saines à manger, malgré les sensations qu’elles provoquent parfois.

En effet, manger la peau avec l’intérieur du fruit vous donnera un apport nutritionnel plus complet et vous apportera un peu plus de fibres alimentaires. Consommer la peau est donc une bonne idée.

Pourquoi les figues fraîches brûlent-elles les lèvres et la langue ?

Maintenant que nous savons que les peaux de figues sont bonnes à manger, il est temps d’explorer la raison pour laquelle les fruits peuvent parfois brûler ou picoter la langue et les lèvres.

Beaucoup de gens croient à tort qu’il y a de minuscules poils piquants sur la peau des figues et que ce sont les coupables de la sensation de brûlure, mais ce n’est pas le cas. La vraie raison de la sensation de brûlure ou de picotement est la présence d’une enzyme végétale appelée ficine.

Qu’est-ce que la ficine ? La ficine est une enzyme protéolytique qui sert à décomposer les protéines, les métabolisant en acides aminés. C’est ce processus qui provoque la sensation de picotement que vous pouvez ressentir en mangeant des figues fraîches. Cela ressemble beaucoup à ce qui se passe lorsque vous mangez des ananas frais, car elles possèdent leur propre enzyme protéolytique (la bromélaïne) qui fait le même travail.

Pourquoi toutes les figues ne brûlent-elles pas ?

Bonne question ! Vous avez peut-être remarqué que certaines figues causent plus de picotements que d’autres et que le facteur clé de cette différence est tout simplement la maturité du fruit. Des figues bien mûres ne brûlent pas autant que des légumes non mûrs, et c’est là que de nombreux problèmes se posent.

Les figues achetées en magasin sont presque toujours mûres à cause du fait qu’il serait presque impossible de les cueillir, de les emballer et de les expédier assez rapidement sans les gâcher si elles devaient être récoltées à pleine maturité. Cela signifie que lorsque vous achetez vos figues dans un magasin et que vous les mangez tout de suite, vous aurez plus de chances de ressentir la sensation de brûlure que lorsque vous cueillez un fruit complètement mûr d’un arbre.

Les figues mûres sur un arbre sont presque gélatineuses au toucher et trop délicates pour résister aux secousses dans les transports. Une figue bien mûre ne durera plus d’un ou deux jours une fois prélevée sur l’arbre, de fait elle ne correspond pas au modèle de supermarché contrairement aux fruits non mûrs.

S’il est vrai que manger une figue mûre diminuera les risques de sensation de brûlure, il est bon de garder à l’esprit que la ficine est toujours présente, mais en quantité moindre. Donc si vous mangez une grosse quantité de figues bien mûres, il y a de bonnes chances que vous ressentiez tout de même des sensations de picotement ou de brûlure.

Comment manger la figue ?

Lorsqu’elles sont cueillies de l’arbre dans un état non mûr, les figues libèrent un liquide blanc semblable à du latex (parfois appelé «lait de figue») de la tige, et c’est dans ce liquide que la ficine se trouve en grosse quantité. Par conséquent, vous feriez bien de jeter la tige au lieu de la manger.

Qu'en est-il des figues sèches ? Est-ce qu'elles brûlent ?

En général non. Contrairement aux figues fraîches, les figues cueillies pour être séchées sont généralement très mûres, de sorte qu’elles peuvent être mises à sécher immédiatement. Cela réduit la teneur en ficine et rend la réaction à l’enzyme protéolytique presque inexistante.

Ajoutez à cela le fait que le processus de séchage lui-même enlèvera sans aucun doute beaucoup de lait de figue, connu pour contenir l’essentiel de la ficine du fruit.

 

Quelles sont vos expériences avec les figues ? Avez-vous senti des brûlures ? Faites-nous le savoir dans les commentaires ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *