Reconnaître les symptômes d’un surdosage de Zoloft

Le Zoloft (sertraline) est un médicament utilisé pour traiter un grand nombre de troubles mentaux. Il appartient à la classe des  antidépresseurs appelés inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS). Zoloft est généralement prescrit pour les troubles anxieux, tels que le trouble obsessionnel-compulsif (TOC), le trouble panique, le trouble anxieux social et le syndrome de stress post-traumatique (SSPT). Il est également utilisé pour traiter le trouble dépressif majeur et le trouble dysphorique prémenstruel.

Surdosage

La tolérance d’une personne à un médicament dépend de plusieurs facteurs, notamment son âge, son poids, son état de santé général et si un autre médicament a été pris en plus ou non. Il est donc difficile de déterminer si une quantité donnée de Zoloft est potentiellement nocive. Une dose de ce médicament peut être tout à fait appropriée pour soulager les symptômes chez une personne, tandis qu’une même quantité de médicament pourrait entraîner une surdose chez une autre.

Si vous pensez que vous (ou une autre personne) avez pris une overdose de Zoloft, demandez de l’aide immédiatement. Si vous ou votre proche avez des pensées suicidaires, appelez votre médecin, une ligne téléphonique d’urgence ou un service médical d’urgence.

Symptômes

Une personne qui a pris trop de Zoloft peut avoir n’importe quel symptôme ou une combinaison de nombreuses réactions potentielles. Cependant, il existe quelques symptômes de surdose de Zoloft qui sont fréquents. Il y en a d’autres qui sont moins fréquents mais plus graves, avec potentiellement des conséquences à long terme sur la santé.

Symptômes courants

  • Envie de dormir

  • Nausées ou vomissements

  • Vertiges

  • Fièvre

  • Confusion

  • Rythme cardiaque rapide

  • Agitation

  • Tremblement

Symptômes sévères

  • Évanouissement

  • Problèmes cardiaques

  • Modification de la pression artérielle (supérieure ou inférieure à la normale)

  • Les convulsions

  • Délire

  • Hallucinations

  • La manie

  • Inflammation du pancréas

  • Syndrome sérotoninergique

Syndrome sérotoninergique

Une overdose de Zoloft peut également conduire à une maladie potentiellement mortelle appelée syndrome sérotoninergique, dans laquelle des niveaux dangereusement élevés d’un neurotransmetteur, la sérotonine, s’accumulent dans le cerveau. Le syndrome sérotoninergique est plus susceptible de se produire si un autre médicament a été pris avec Zoloft. Dans de très rares cas, des personnes sont tombées dans le coma ou sont mortes d’une overdose de Zoloft.

Obtenir une assistance médicale

Si vous ou une personne de votre entourage avez accidentellement pris une dose de Zoloft plus élevée que celle prescrite, il est judicieux de demander une aide médicale immédiatement avant que le médicament puisse causer des problèmes.

 

Si pour une raison quelconque, vous ne pouvez pas vous rendre aux urgences, appelez votre centre antipoison local. Le personnel là-bas est formé pour pouvoir évaluer votre situation par téléphone et donner des conseils sur ce qu’il faut faire.

Informations à communiquer

Lorsque vous allez aux urgences ou appelez un centre antipoison, plus vous êtes en mesure de partager des informations, mieux l’on pourra vous conseiller une solution adaptée à votre cas. Il sera alors utile que vous disposiez des informations suivantes :

 
  • Combien de Zoloft vous ou votre proche a-t-il consommé (quantité réelle ou estimation) ?
  • Quelle est votre posologie habituelle ou celle de votre proche (selon les recommandations du médecin) ?
  • Votre âge, votre sexe et votre poids (ou votre proche) ?
  • Depuis combien de temps le médicament a-t-il été pris ?
  • Est-ce que tout autre médicament ou supplément a été pris en plus du Zoloft ?
  • Vous ou votre proche avait-il l’intention de se suicider ?
  • Quels sont vos symptômes ou ceux de votre proche ?

Traitement

Si le surdosage a été pris assez récemment, il est peut-être possible de pomper votre estomac ou celui de votre proche afin de retirer tout médicament non encore absorbé. Une autre option consiste à utiliser du charbon actif, qui absorbera tout médicament restant dans l’estomac.

 

Il n’y a pas d’antidote pour une overdose de Zoloft. Cela signifie que tout ce que vous pouvez faire, c’est surveiller attentivement vos signes vitaux (fréquence cardiaque, respiration et tension artérielle), ou ceux de votre proche, et traiter tous les problèmes qui pourraient survenir. Il en va de même pour les symptômes plus graves, tels que les convulsions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *