Prolapsus valvulaire mitral : Symptômes, traitements et plus

Vous avez deux cavités du côté gauche de votre cœur : votre oreillette gauche et votre ventricule gauche. Votre valve mitrale, située entre les deux, est conçue pour permettre la circulation du sang de l’oreillette gauche dans le ventricule gauche, mais pas dans le sens inverse.

Lorsque l’on souffre de prolapsus de la valve mitrale, également appelé syndrome de Barlow, les volets de la valve mitrale ne se ferment pas correctement. Au lieu de cela, la valve gonfle dans l’oreillette. Cela peut entraîner une régurgitation de la valvule mitrale, ce qui signifie que le sang retourne dans l’oreillette gauche par la valvule prolabée.

Selon l’American Heart Association, seulement 2% des Américains souffrent d’un prolapsus de la valve mitrale. Et parmi ces cas, les complications graves sont rares. La plupart du temps, les personnes atteintes de prolapsus de la valve mitrale ne présentent aucun symptôme et cela n’affecte pas leur vie quotidienne.

Quels sont les facteurs de risque du prolapsus de la valve mitrale ?

Les experts ne savent pas exactement ce qui cause le prolapsus de la valve mitrale. La plupart des gens naissent avec des anomalies qui causent la maladie. Celles-ci peuvent inclure des lambeaux de la valve mitrale trop grands, trop épais ou trop extensibles.

La Cleveland Clinic rapporte que le prolapsus de la valve mitrale se trouve le plus souvent chez les femmes. On le trouve également plus souvent chez les personnes nées avec des troubles du tissu conjonctif (collagène, ligaments, tendons, etc.).

Le prolapsus de la valve mitrale peut être génétique, vous pouvez donc être plus susceptible de l’avoir si vos parents ou d’autres membres de votre famille l’ont eux-aussi.

Certains problèmes de santé peuvent conduire à un prolapsus de la valve mitrale. Les voici :

  • scoliose ou courbure de la colonne vertébrale
  • polykystose rénale de l’adulte, maladie génétique caractérisée par de gros kystes qui interfèrent avec la fonction rénale
  • des problèmes de tissu conjonctif tels que le syndrome de Marfan, une maladie génétique qui affecte le tissu conjonctif des systèmes squelettique et cardiovasculaire, des yeux et de la peau

Quels sont les symptômes du prolapsus de la valve mitrale ?

Comme le prolapsus de la valve mitrale ne provoque souvent aucun symptôme, la plupart des personnes atteintes de cette affection ignorent qu’elles ont des problèmes cardiaques.

Si vous développez des symptômes, ils seront généralement légers. L’apparition des symptômes est lente et progressive plutôt que brutale.

Lorsque des symptômes apparaissent, ils peuvent inclure:

  • la toux
  • vertiges
  • fatigue
  • essoufflement, surtout pendant l’exercice ou en position couchée

Vous pouvez également avoir des migraines (maux de tête récurrents pouvant causer des nausées) ou ressentir des douleurs à la poitrine.

Comment diagnostique-t-on le prolapsus de la valve mitrale ?

Votre médecin effectuera généralement plusieurs tests pour mieux observer votre cœur avant de poser un diagnostic.

Dans la plupart des cas, votre médecin détectera le prolapsus de la valve mitrale lors de l’utilisation d’un stéthoscope pour écouter votre cœur. En effet, lorsque vous souffrez de cette maladie votre cœur peut faire un déclic quand il bat. Ce son est généralement plus perceptible lorsque vous êtes debout. En entendant ce clic, votre médecin pourrait vous prescrire d’autres tests.

Votre médecin peut aussi vous prescrire une radiographie ou un échocardiogramme. Ces deux tests fournissent des images de votre cœur, mais l’échocardiogramme montre davantage de détails. Votre médecin peut vérifier les images pour voir si vous avez un prolapsus de la valve mitrale ou une régurgitation. En fonction de votre état, votre médecin peut également procéder à un cathétérisme cardiaque. Dans cette procédure, le colorant (visible aux rayons X) est injecté dans les artères du cœur à l’aide d’un cathéter (tube) qui a été enfilé dans un vaisseau sanguin situé dans le cou, le bras ou le haut de la cuisse.

Votre médecin vous demandera peut-être de faire de l’exercice sur un tapis roulant ou de faire une autre activité physique pour voir comment votre cœur réagit. Ceci s’appelle un test d’effort.

Un électrocardiogramme (ECG) est un moyen de vérifier si votre rythme cardiaque est irrégulier. C’est un enregistrement de quelques secondes de l’activité électrique de votre cœur. Cela peut aider votre médecin à diagnostiquer un prolapsus de la valve mitrale ou d’autres problèmes cardiaques.

Comment traite-t-on le prolapsus de la valve mitrale ?

Dans la plupart des cas, vous n’avez pas besoin de traitement pour le prolapsus de la valve mitrale. Toutefois, si vous présentez des symptômes, votre médecin pourra éventuellement choisir de les atténuer.

Le traitement implique souvent la prise de médicaments pour aider à soulager les symptômes que vous ressentez. Les médicaments possibles que votre médecin pourrait vous prescrire comprennent :

  • aspirine pour réduire le risque de caillots sanguins
  • bêta-bloquants pour empêcher votre cœur de battre de façon irrégulière et pour améliorer le flux sanguin
  • des anticoagulants pour prévenir les caillots sanguins
  • diurétiques pour éliminer l’excès de liquide dans les poumons
  • vasodilatateurs pour élargir les vaisseaux sanguins et améliorer le flux sanguin

Si votre état est plus grave, par exemple en cas de régurgitation grave ou de dysfonctionnement cardiaque, vous devrez peut-être vous faire opérer. Il existe deux types de chirurgie de base pour ce problème : le remplacement de la valve et la réparation de la valve. Votre médecin optera généralement pour réparer la valve si possible.

Si la réparation de la valve n’est pas possible, elle peut être remplacée par une valve mécanique artificielle ou par une valve biologique prélevée sur une vache ou un cochon ou créée à partir de tissu humain. Il existe des avantages et des inconvénients aux deux types de valves. Votre médecin discutera avec vous de vos options avant l’opération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *