Peau de saumon : Est-elle comestible ?

La peau de saumon est généralement sans danger. Cependant, d’autres facteurs (comme l’origine du saumon) peuvent rendre sa consommation impropre.

Le saumon est à la fois délicieux et nutritif. En plus d’être une source de protéines, il fournit des acides gras oméga-3, des vitamines B et D et des minéraux comme la niacine et le phosphore. Beaucoup de gens cherchant à remplacer la viande rouge dans leurs repas se tournent vers le saumon pour ses nombreux bienfaits sur la santé.

Certaines personnes préfèrent retirer la peau avant de cuire un filet de saumon, d’autres le consomment en laissant la peau pour profiter de tous ses nutriments.

Avantages pour la santé

La peau du saumon contient la plus forte concentration d’acides gras oméga-3 sur le poisson. Beaucoup de chercheurs pensent que ces acides gras peuvent réduire les niveaux de triglycérides et diminuer les risques de maladie cardiaque.

La cuisson des filets avec la peau peut également conserver des nutriments et des huiles à l’intérieur du saumon, qui pourraient autrement être perdus si l’on enlevait la peau.

Attention à la provenance du saumon

Une grande partie de l’offre mondiale de saumon a été contaminée par la pollution de l’environnement. Les toxines contenus dans le saumon s’accumulent dans l’organisme après digestion. Cela signifie qu’il est prudent de consommer du saumon (et sa peau) en quantités modérées.

Il est également important de faire attention à la provenance de votre saumon.

Le poisson le plus contaminé provient de l’océan Atlantique. Il est préférable de consommer du saumon en provenance du Pacifique. Si votre saumon a été pêché dans l’océan Atlantique, il serait peut-être préférable d’éviter de manger sa peau.

Risques et effets secondaires

La peau de saumon est généralement sans danger. Cependant, on sait que le poisson a tendance à être facilement contaminé par des polluants présents dans l’air et dans l’eau.

Les produits chimiques appelés biphényles polychlorés (PCB) peuvent être absorbés par le saumon au cours de sa vie par la peau et par d’autres poissons qu’il consomme. Les PCB sont un cancérigène connu et ont été associés à des anomalies congénitales.

Le méthylmercure est également absorbé par le saumon au cours de sa vie. Ces produits chimiques peuvent être toxiques pour les humains lorsqu’ils sont consommés en grande quantité. Les femmes enceintes sont particulièrement sujettes aux effets secondaires négatifs de ces toxines et peuvent même les transmettre à leur enfant lors de la grossesse. Le méthylmercure a également été associé à des anomalies congénitales.

Conclusion

Si vous êtes une femme enceinte ou qui allaite, vous devriez peut-être éviter la peau de saumon.

Pour la plupart des gens, la consommation de peau de saumon n’est pas dangereuse en petite quantité et peut être bénéfique si le saumon provient d’eaux non contaminées.

La peau de saumon peut être cuite toute seule, en dehors de la chair du poisson. La peau croustillante du saumon frit a une texture similaire à celle du bacon, mais sans les nombreux problèmes de santé associés à ce produit à base de viande de porc riche en sodium. La peau de saumon cuite au four peut par exemple servir de garniture dans la salade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *