Médicaments pour la thyroïde et pilules amaigrissantes

Le gain de poids se produit lorsque la glande thyroïde ralentit, une condition mieux connue sous le nom d’hypothyroïdie. Bien que l’hypothyroïdie soit associée à d’autres effets indésirables, la prise de poids est l’un des obstacles les plus courants à surmonter après le début du traitement. Afin de stimuler la glande thyroïde, votre médecin vous prescrira des médicaments. Certains patients optent pour des suppléments d’amaigrissement en plus de leurs médicaments, ce qui peut provoquer des interactions médicamenteuses.

 
 

Faits sur l’hypothyroïdie

La glande thyroïde produit deux hormones appelées thyroxine (T4) et triiodothyronine (T3). La clinique Mayo explique qu’une thyroïde peu fonctionnelle manque principalement d’hormones T4. Lorsque votre corps ne reçoit pas suffisamment d’hormones de la glande thyroïde, le métabolisme ralentit, provoquant des symptômes tels que la prise de poids. Le National Center for Biotechnology Information rapporte que la fatigue, la perte de cheveux, la sensibilité au froid et la peau sèche font partie des autres symptômes de l’hypothyroïdie.

 

Traitements Traditionnels

L’hypothyroïdie est traitée avec des substituts hormonaux tels que Synthroid et Levothyroxine. Ces médicaments ajoutent la quantité d’hormones thyroïdiennes qui manque à votre corps. Le National Center for Biotechnology Information souligne que, bien que les substitutions d’hormones thyroïdiennes puissent aider à réguler le métabolisme, ces médicaments ne doivent pas être pris uniquement dans le but de prendre du poids à la thyroïde.

 

Traitements alternatifs

Il existe différents suppléments pour la thyroïde pris conjointement avec des médicaments de substitution hormonale. Diet Spotlight souligne que de tels suppléments ne doivent jamais remplacer les médicaments sur ordonnance pour la thyroïde. Les suppléments thyroïdiens sont conçus pour stimuler encore plus le métabolisme avec des éléments tels que l’iode. L’iode augmente la production de T4. En cas d’obésité chez les patients hypothyroïdiens, un endocrinologue peut vous prescrire un médicament contre la perte de poids.

Effets secondaires potentiels

Faites preuve de prudence lorsque vous utilisez un substitut hormonal alternatif avec des formes traditionnelles. La clinique Mayo explique que vous pouvez finir par recevoir une quantité imprévisible d’hormones thyroïdiennes dans votre sang. Prendre trop d’hormones au fil du temps peut transformer votre thyroïde d’hypoactif en hyperactif. Les suppléments pour la perte de poids, tels que Thyrosense, contiennent des niveaux élevés d’iode. Une trop grande quantité d’iode peut entraîner une surproduction d’hormones thyroïdiennes, entraînant une hyperactivité. Selon le Centre national d’information sur la biotechnologie, la prise d’une dose accrue de substituts d’hormones pour perdre du poids peut entraîner une toxicité.

 

Prévention / Solution

Les substitutions d’hormones thyroïdiennes stimuleront votre métabolisme une fois que vous aurez pris le bon dosage. Le processus lui-même est souvent un essai et une erreur, et nécessite des tests sanguins fréquents jusqu’à ce que votre médecin puisse déterminer le dosage correct. Le Centre national d’information sur la biotechnologie explique que la régulation de la thyroïde est un processus de longue haleine. Les pilules de perte de poids, en particulier les préparations à base de plantes en vente libre, peuvent diminuer l’efficacité des substituts hormonaux. Ne prenez jamais de suppléments avec vos médicaments sauf sur les recommandations de votre endocrinologue. Manger un régime alimentaire faible en gras et faire de l’exercice quotidiennement peuvent vous aider à atteindre vos objectifs de perte de poids, ainsi qu’un traitement efficace de la thyroïde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *