Maladie de Ménière – Symptômes, causes et traitement

La maladie de Ménière est un trouble qui affecte l’oreille interne. L’oreille interne est responsable de l’audition et de l’équilibre. La maladie provoque le vertige, la sensation de rotation. Cela conduit également à des problèmes d’audition et d’acouphène. La maladie de Ménière ne touche généralement qu’une oreille.

L’Institut national sur la surdité et les autres troubles de la communication (NIDCD) estime que 615 000 personnes aux États-Unis sont atteintes de la maladie de Ménière. Environ 45 500 personnes sont diagnostiquées chaque année. Elle est plus susceptible de se produire chez les personnes dans la quarantaine et la cinquantaine.

La maladie de Ménière est chronique, mais les traitements et les changements de mode de vie peuvent aider à atténuer les symptômes. De nombreuses personnes chez lesquelles on a diagnostiqué la maladie de Ménière arrivent à renter en rémission quelques années après le diagnostic.

Qu'est-ce qui cause la maladie de Ménière ?

La cause de la maladie de Ménière n’est pas connue, mais les scientifiques pensent qu’elle est causée par des modifications du liquide contenu dans les tubes de l’oreille interne. Les autres causes suggérées comprennent les maladies auto-immunes, les allergies et la génétique.

Quels sont les symptômes de la maladie de Ménière ?

Les symptômes de la maladie de Ménière ont tendance à se manifester par des épisodes ou des attaques. Ces symptômes incluent :

  • vertige, avec des attaques d’une durée allant de quelques minutes à 24 heures
  • une perte d’audition de l’oreille affectée
  • un acouphène, ou sensation de raisonnance dans l’oreille affectée
  • oreille bouchée
  • perte d’équilibre
  • maux de tête
  • nausées, vomissements et transpiration provoqués par un vertige important

Une personne atteinte de la maladie de Ménière va généralement éprouver au moins deux à trois des symptômes suivants en même temps :

  • vertige
  • perte auditive
  • acouphène
  • oreille bouchée

La plupart des personnes atteintes de la maladie de Ménière n’éprouvent pas de symptômes entre les épisodes. Ainsi, bon nombre de ces symptômes peuvent être causés par d’autres problèmes d’oreille s’ils surviennent pendant une période sans crise.

La maladie de Ménière peut également être confondue avec d’autres troubles de l’oreille interne, tels que la labyrinthite.

Comment la maladie de Ménière est-elle diagnostiquée ?

Si vous présentez des symptômes de la maladie de Ménière, votre médecin vous fera passer des tests pour examiner votre équilibre et votre audition et éliminer les autres causes de vos symptômes.

Test auditif :

Un test auditif, ou audiométrie, est utilisé pour déterminer si vous avez une perte auditive. Dans ce test, vous allez mettre des écouteurs et entendre des bruits de hauteurs et de volumes variés. Vous devrez indiquer quand vous pouvez ou non entendre une tonalité afin que le médecin puisse déterminer si vous avez une perte auditive.

Votre audition sera également testée pour déterminer si vous pouvez faire la différence entre des sons similaires. Dans cette partie du test, vous entendrez des mots au casque et répéterez ce que vous entendez. Les résultats de ce test indiqueront à votre médecin si vous avez un problème d’ouïe dans l’une ou les deux oreilles.

Un problème dans l’oreille interne ou avec le nerf dans l’oreille peut entraîner une perte auditive. Un test d’électrocochléographie (ECog) est effectué pour mesurer l’activité électrique dans l’oreille interne. Un test de réponse auditive du tronc cérébral (ABR) vérifie le fonctionnement des nerfs auditifs et du centre auditif dans le cerveau. Ces tests peuvent indiquer à votre médecin si le problème est causé par votre oreille interne ou par le nerf de votre oreille.

 

Test d’équilibre :

Des tests d’équilibre sont effectués pour tester le fonctionnement de votre oreille interne. Les personnes atteintes de la maladie de Ménière auront un niveau d’équilibre réduit dans l’une de leurs oreilles. Le test d’équilibre le plus couramment utilisé pour rechercher la maladie de Ménière est l’électronystagmographie (ENG) .

Dans ce test, des électrodes seront placées autour de vos yeux pour détecter les mouvements oculaires. On procède de cette façon car les différences d’équilibre de l’oreille interne provoquent des mouvements oculaires.

Pendant ce test, de l’eau chaude et de l’eau froide seront introduites dans votre oreille. L’eau sert à stimuler votre équilibre. Vos mouvements oculaires seront observés. Toute anomalie peut indiquer un problème d’oreille interne.

Le test sur chaise rotative est utilisé moins souvent. Cela montrera à votre médecin si votre problème est causé par un problème dans votre oreille ou votre cerveau. Il est utilisé en plus des tests ENG, car les résultats ENG peuvent être incorrects si vous avez des problèmes d’oreille ou si la cire bloque l’un des canaux de vos oreilles . Dans ce test, vos mouvements oculaires sont soigneusement enregistrés pendant que le fauteuil bouge.

Le test du potentiel myogénique évoqué vestibulaire (VEMP) mesure la sensibilité au son du vestibule de l’oreille interne. Et les tests posturographiques aident à déterminer quelle partie de votre système de balance ne fonctionne pas correctement. Vous réagirez à divers problèmes d’équilibre en portant un harnais de sécurité et en restant pieds nus.

 

Autres tests :

Des problèmes au cerveau , tels que la sclérose en plaques (SEP) ou des tumeurs au cerveau , peuvent provoquer des symptômes similaires à ceux de la maladie de Ménière. Votre médecin peut vous prescrire des tests pour éliminer ces causes. Ils peuvent également demander une IRM de la tête ou une tomodensitométrie crânienne pour évaluer d’éventuels problèmes cérébraux.

Comment traite-t-on la maladie de Ménière ?

La maladie de Ménière est une maladie chronique sans traitement curatif. Cependant, il existe toute une gamme de traitements qui peuvent aider à soulager vos symptômes, des médicaments jusqu’à la chirurgie pour les cas les plus graves.

 

Les médicaments

Votre médecin peut vous prescrire des médicaments pour atténuer les symptômes de la maladie de Ménière. Les médicaments contre le mal des transports peuvent atténuer les symptômes de vertige, de nausée et de vomissement. Si les nausées et les vomissements deviennent un problème, votre médecin peut vous prescrire un médicament antiémétique ou anti-nausée.

Un problème de fluide dans l’oreille interne pourrait être à l’origine de la maladie de Ménière, il se peut que votre médecin vous prescrive un diurétique pour aider à réduire la quantité de liquide dans votre corps. Votre médecin peut également injecter un médicament dans votre oreille interne par le biais de votre oreille moyenne pour aider à réduire les symptômes de vertige.

 

Thérapie physique

Les exercices de rééducation vestibulaire peuvent atténuer les symptômes de vertige. Ces exercices permettent d’entraîner votre cerveau à tenir compte de la différence d’équilibre entre vos deux oreilles. Un kinésithérapeute peut vous apprendre ces exercices.

 

Prothèses auditives

Un audiologiste peut traiter une perte auditive, généralement en vous équipant d’un appareil auditif.

 

Chirurgie

La plupart des personnes atteintes de la maladie de Ménière ne nécessitent pas de chirurgie, mais il s’agit d’une option pour les personnes qui subissent de graves attaques et qui n’arrivent à atténuer suffisamment leur symptômes avec d’autres traitements. Une procédure de sac endolymphatique est utilisée pour réduire la production de liquide et favoriser le drainage du liquide dans l’oreille interne.

Quel est l'effet de l'alimentation sur la maladie de Ménière ?

Changer votre alimentation peut aider à réduire la quantité de liquide dans l’oreille interne et à atténuer les symptômes. Les aliments et substances à limiter ou à exclure de votre régime alimentaire incluent :

Il est également important de boire de six à huit verres d’eau par jour pour que votre corps ne retienne pas de liquide.

Changer de mode de vie pour atténuer les symptômes

Les changements de mode de vie, mis à part les changements alimentaires, qui peuvent aider à améliorer vos symptômes incluent :

  • se reposer pendant les attaques de vertige
  • manger régulièrement pour aider à réguler les fluides dans votre corps
  • gérer le stress et l’anxiété par la psychothérapie ou la prise de médicaments

Il est également important d’arrêter de fumer et d’éviter tout allergène. La nicotine et les allergies peuvent aggraver les symptômes de la maladie de Ménière.

Quelles perspectives pour les personnes atteintes de la maladie de Ménière ?

Bien que la maladie de Ménière ne soit pas guérissable, vous pouvez envisager de nombreuses stratégies pour réduire vos symptômes. Chez la plupart des gens la rémission spontanée est courante, bien que cela puisse prendre des années.

Votre médecin peut vous aider à trouver le traitement qui vous convient.

Complications

Les épisodes imprévisibles de vertige et la perte auditive permanente peuvent être les problèmes les plus handicapants de la maladie de Ménière. La maladie peut perturber votre vie de manière inattendue, provoquant fatigue et stress.

Le vertige peut vous faire perdre l’équilibre et augmenter vos risques de chutes et d’accidents.

Que faire pendant une crise de vertige ?

Le vertige provoqué par la maladie de Ménière peut vous faire perdre l’équilibre. Au premier signe vous pouvez :

  • prendre vos médicaments (selon les conseils de votre médecin)
  • s’asseoir ou s’allonger 
  • fermez les yeux ou maintenez-les fixés sur un objet devant vous
  • ne pas tourner la tête rapidement
  • si vous devez vous déplacer, faites-le lentement et avec précaution

Risques de conduite et autres

Si vous ne pouvez pas prédire votre prochaine attaque, vous devriez peut-être changer votre façon de vivre pour éviter de vous mettre en danger.

Considérez les risques avant de faire des activités comme :

  • conduite
  • nager
  • prendre les escaliers ou monter sur un échafaudages

Vous devriez peut-être aussi vous assurer que quelqu’un est avec vous la plupart du temps au cas où vous auriez besoin d’aide pendant une attaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *