Faire face à la fatigue causée par les antidépresseurs

Les effets secondaires des antidépresseurs sont difficiles à éviter. La fatigue en fait partie. C’est particulièrement le cas pour les antidépresseurs tricycliques comme Elavil (amitriptyline) et Tofranil (imipramine), que les médecins ne prescrivent souvent plus. Mais même les nouvelles classes d’antidépresseurs comme les inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine tels que le Prozac (fluoxétine) et les inhibiteurs de la recapture de la noradrénaline tels que Cymbalta (duloxétine), peuvent causer des problèmes de fatigue.

 

Étant donné que la dépression elle-même peut vous fatiguer, il peut être frustrant de constater que les médicaments que vous prenez pour la traiter ne vous aident pas à vous sentir plus en forme. Si vous êtes confronté à ce problème, voici quelques moyens de lutter contre la fatigue causée par votre antidépresseur.

Pourquoi les antidépresseurs causent la fatigue

Certains antidépresseurs agissent sur des substances chimiques du cerveau appelées neurotransmetteurs, en particulier la noradrénaline et la sérotonine mais aussi parfois l’histamine et l’acétylcholine, pouvant entraîner des effets secondaires désagréables tels qu’une  bouche sèche, une  vision floue, une prise de poids et une sédation (sentiment d’apaisement, de calme). C’est ce dernier effet secondaire qui peut être responsable de la fatigue que vous ressentez lorsque vous prenez un antidépresseur.

Ce qu'il faut éviter quand vous êtes fatigué

Si vous devez lutter pour garder les yeux ouverts, il y a certaines choses importantes à éviter : Ne conduisez pas. Laissez quelqu’un d’autre prendre le volant à votre place, appeler un taxi ou utiliser les transports en commun jusqu’à ce que vous vous sentiez en forme.

 

Évitez aussi de boire de l’alcool lorsque vous prenez des médicaments qui ont tendance à être sédatifs comme les antidépresseurs. La combinaison des deux pourrait aggraver votre fatigue.

Quelques astuces pour lutter contre la fatigue provoquée par votre antidépresseur

Vous serez peut-être tenté de vous allonger dans votre lit ou de vous installer sur votre canapé, mais vous pouvez faire autre chose si votre antidépresseur vous fatigue.

 

Voici quelques possibilités :

 
  • Prenez le temps de faire une sieste pendant la journée. Cela ne signifie pas que vous devez forcément passer toute l’après-midi à faire la sieste. Selon la National Sleep Foundation (aux états-unis), seulement 20 minutes de sieste sont suffisantes pour que la plupart des gens se sentent reposés et en pleine forme.
 
  • Faites de l’exercice. Cela semble contre-intuitif : comment bouger pourrait-il aider à se sentir plus en forme alors que ça dépense de l’énergie ? Une étude menée en 2008 à l’Université de Géorgie a montré que, par exemple, une activité physique faible mais régulière pouvait réduire la fatigue jusqu’à 65%. Cela était particulièrement vrai chez les personnes de l’étude qui faisaient de l’exercice de faible intensité comparées à celle qui faisait un exercice d’intensité modérée. Cela signifie qu’une séance de marche pourrait d’avantage vous aider à vous sentir plus en forme qu’une course de vélo.
 
  • Prendre l’antidépresseur au coucher. À moins d’une raison quelconque, votre médecin peut éventuellement vous conseiller de prendre votre traitement contre la dépression le soir à la place du matin ou de la journée. Le prendre avant de vous endormir le soir peut vous aider à obtenir le repos dont vous avez besoin pour vous sentir plus en forme durant la journée. Cela doit se faire sous conseil de votre médecin, ne prenez pas cette décision par vous-même.
 
  • Attendre. Pour la plupart des gens, les effets secondaires des antidépresseurs s’effacent à mesure que leur corps s’adapte au médicament. Cela peut parfois prendre plusieurs semaines.

Quand voir votre médecin

Si après plusieurs semaines vous vous sentez encore fatigué, votre médecin peut éventuellement vous faire essayer un antidépresseur différent ou compléter votre traitement par un deuxième médicament stimulant agissant contre votre fatigue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *